Violente fête

Livre A4

120 Pages Noir & Blanc

89 photos

10€

Pendant deux ans, fondu au milieu des fêtards,  mais toujours en léger décalage par rapport à eux,  j’ai capturé ces morceaux de corps, ces instants de  violence et d’euphorie.  

Les fêtes se suivent sans se ressembler, mais les  mêmes éléments subsistent. Tout démarre avec  l’ivresse : « S’enivrer, c’est ouvrir la porte et regarder  hors de la maison ». Une fois notre état de conscience  modifié, on s’intègre à cette performance collective  à la temporalité floue, et l’euphorie arrive. 

L’euphorie devient parfois violence. Dans les fêtes,  elle se cache partout. L’épuisement des corps, les  tensions physiques, sexuelles et sociales finissent  par faire germer la violence.

 

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress